.

Liste des produits par marque Château Estanilles

L'HISTOIRE DU CHATEAU ESTANILLES

La vigne est cultivée depuis plusieurs millénaires sur le lieu-dit de Lenthéric et depuis plusieurs décennies, millésime après millésime, le Château Estanilles produit des vins d’une qualité remarquable, parmi les plus reconnus du Languedoc et de l’appellation Faugères, dont le domaine est un des fers de lance mythique et pionnier de l’appellation.

Chateau estanilles cour entrée Lentheric, faugeres, languedoc, grand vin  Les origines millénaires :

L’Histoire du vignoble du Languedoc débute avec les Grecs plusieurs ères avant notre ère, lorsqu’ils y introduisirent la vigne au Vème siècle avant J.C. Et c’est comme bien d’autres vignobles français qu’il prend réellement son essor sous l’impulsion des Romains, qui reprirent le flambeau, fins connaisseurs de la culture de la vigne de leur état. C’est depuis cette époque que la viticulture joue un rôle vital dans l’économie régionale.

C’est en 1945, après la création de l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine) en 1936, que le vignoble et ses terroirs extraordinaires commencent à être reconnus au niveau national. Les premières appellations en VDQS (Vin De Qualité Supérieure) apparaissent sur tous les noms de terroirs, appellations qui se transformeront par la suite en AOC (Appellation d’Origine Contrôlée).

DÉBUT DE LA RECONNAISSANCE DU LANGUEDOC

Depuis le début des années 1980, le vignoble languedocien connaît un grand remaniement tant quantitatif que qualitatif. Trop cantonné jusque-là à sa mauvaise réputation, le Languedoc se réapproprie son terroir et entreprend une restructuration générale de son vignoble.  A côté d’un arrachage massif des plants de vignes, les cépages typiquement méditerranéens sont développés en parallèle d’une réadaptation des cépages traditionnels et une optimisation de leur culture. Dès 1975, la sélection et des recherches sur la caractérisation des terroirs sont entrepris en Languedoc, accompagnées de recherches sur les modes de conduite des vignes, la maîtrise des rendements et de la vinification.

Cette stratégie qualitative de restructuration du vignoble languedocien aboutit à la classification progressive de son terroir en diverses Appellations d’Origine Contrôlée, garantes de la qualité et de l’authenticité des vins désormais offerts à des consommateurs nationaux et mondiaux de plus en plus exigeants et avides de qualité et d’originalité.

L'entrée du domaine en 1910

1860 - L’HISTOIRE DU DOMAINE COMMENCE

Louis de VIGNE LAVIT, premier propriétaire du domaine et du Chateau Autignac, était un éminent viticulteur visionnaire de la commune. Il choisit d’implanter des vignes sur les contres fort de la montagne pour ses qualités organoleptiques singulières du terroir de Lenthéric. Les générations successives de cette famille tiendront leur rang au sein de la viticulture locale.

1976 - CHATEAU ESTANILLES ET NOTORIÉTÉ

En 1976, Michel Louison, autodidacte, repris le flambeau et fut un des pionniers de l’appellation en introduisant la Syrah, cépage qui donna la renommée du château Estanilles au tout début des années 1980. Il introduit également les méthodes et la rigueur des grands châteaux bordelais. Il fut également, un des premiers à embouteiller sa production dans le Languedoc.

Depuis, le Château Estanilles est un des fers de lance de l’appellation ainsi qu’un des domaines les plus réputés du Languedoc.

1982 – AOP FAUGERES

Grace à son terroir unique et ses caractéristiques singulières, propices à l’élaboration de grands vins, L’AOP Faugères devient la première appellation avec pour dénomination CRU

2009 - CHATEAU ESTANILLES - NOUVEAU PASSAGE DE FLAMBEAU

Formé très tôt à la dégustation de grands vins, grâce à sa famille (et aux vignes qu’elle possède en Costières de Nîmes) qui lui a transmis l'envie et la passion, à 25 ans, Julien Seydoux, autodidacte et intuitif songe déjà à devenir vigneron.

Julien apprend sur le terrain et dans les livres, notamment pour y trouver la méthode de conduite la plus qualitative. Aidé d’Arnaud Barthe à la vigne et dans le chai, avec lequel il forme un tandem parfait, il dessine le profil de chaque cuvée, à l’instinct. Si, à la dégustation, les vins laissent toujours jaillir l’expression du terroir, ils s’expriment de manière délicate et avec finesse, les principaux traits de caractère du vigneron Julien Seydoux.

« Il faut une constante attention au moindre détail afin de chercher ce qui peut être amélioré »

Il garde les bases, ne cherchant pas à gommer l’histoire, mais il transforme les méthodes de travail.

Respect de la matière première.

« On doit absolument respecter la nature, toucher le moins possible aux raisins, donner aux vins des apports en sulfites et intrants nécessaires pour leur permettre de se stabiliser et d’affronter le temps, mais en quantités infimes pour ne pas changer le goût du fruit ».

« La vraie différence, c’est le respect de la matière première, la vinification et l’élevage »

« L’élevage est la partie qui m’intéresse le plus car c’est La touche finale. Comment sublimer un beau millésime ? Cela passe par la case élevage et cette case, on ne la trouve pas dans les livres. On la crée. À l’instinct. Personne n’a de recette. Pour moi, c’est ce qui fait la vraie différence. On passe beaucoup de temps, tous les mois, à déguster chaque barrique pour en voir l’évolution. On ne travaille qu’avec des tonneliers français et avec différentes chauffes. »

Son obsession pour la précision le pousse à aller chercher le diable dans chaque détail pour hisser toujours plus haut le domaine. Les vins gagnent en finesses et élégances et sont reconnus par la presse française et étrangères.

UN TERROIR UNIQUE

Le Château Estanilles est ancré sur des sols parmi les plus anciens du monde, qui ont subi des phénomènes extrêmes de compression à l’ère primaire pendant l’époque géologique de l’ère ordovicienne, il y a plus de 500 millions d’années.

Le Château Estanilles est ancré sur des sols parmi les plus anciens du monde, qui ont subi des phénomènes extrêmes de compression à l’ère primaire pendant l’époque géologique de l’ère ordovicienne, il y a plus de 500 millions d’années. Situé sur la commune de Cabrerolles et plus précisément sur le lieu-dit Lenthéric, dans la partie collineuse de l’appellation Faugères, le domaine s’étend sur 40 hectares divisé en 35 parcelles singulières qui ont toutes leur propriété unique faites, d’un sol particulier, d’une exposition propre, d’un âge de la vigne, du type du cépage, de son clone, de son porte greffe, donne cette diversité à chaque parcelle qui à leur tour forge l’identité des vins du domaine.

UNE RICHESSE EXCEPTIONNELLE

 A cette richesse s’ajoute les particularités singulières et uniques de son terroir, sa forte densité en schistes gréseux, ses sols drainants, son climat et son éloignement des zones urbaines façonnent l’identité, la richesse et la complexité des vins élaborés par le Château Estanilles.

Ces schistes gris, bleus, jaunes ou ocres se sont formés à partir d’argile de dépôts marins. Leur aridité force la vigne à puiser les réserves d’eau au plus profond du sous-sol en traversant les strates par leurs interstices, la rendant ainsi peu sensible au stress hydrique des saisons sèches. 

Autres éléments d’excellence, la forte présence du schiste renforce la sensation de fraîcheur ; les sols pauvres et bien drainés favorisent la concentration des arômes et limitent la production, un des facteurs connus pour prétendre à l’élevage de grands vins. Enfin, les sols acides donnent des vins à contrario peu acides marqués d’un bon PH garant de longévité et de finesse. Tous ces autres facteurs sont déterminants pour la complexité et la conservation de la fraîcheur aromatique et gustative des vins du Château Estanilles.

L’environnement préservé et ouvert aux vents du nord autant qu’à ceux du littoral permet d’atténuer la chaleur en période de maturation des baies de raisin. C’est un facteur déterminant pour la conservation de la fraîcheur aromatique et gustative des vins. La composition du sol et la conduite de la vigne en biodynamie sont également des facteurs essentiels.

Ce terroir du nord du département de l'Hérault est adossé aux premiers contreforts de la montagne noire, entre la vallée de l'Orb et la plaine de Béziers.

L’appellation Faugères, située à 25 km au nord de Béziers, est adossée aux premiers contreforts de la montagne noire, entre la vallée de l'Orb et la plaine de Béziers. Elle est délimitée par son terroir homogène et, par ce fait, non extensible.

Nos cépages Rouges: 45% Syrah, 35% Grenache, 15% Carignan, 5% Mourvèdre      

Noc cépages Blancs : 50% Marsanne, 30% Roussanne, 20% Vermentino 

LA PRECISION AU SERVICE DE LA MATIERE PREMIERE

En 2015, le chai a été entièrement rénové et tout le matériel a été remplacé pour que chaque geste soit le plus précis possible pour sublimer la matière première.

Le chai se compose de 30 cuves thermorégulées, d’une centrale d’azote, d’un circuit indépendant de froid et de chaud. Toutes les manipulations sont effectuées pour minimiser l’oxygène dissout.

Les barriques sont remplies par gravité, sont nettoyées à la vapeur ainsi que par eau chaude à haute pression pour garantir un lavage hautement qualitatif. L’hygiène règne en mettre pour minimiser tout problème bactériologique.

Chaque cuve, chaque dégustateur, chaque pompe, chaque matériel sont minutieusement désinfectés après chaque usage. Notre chaine d’embouteillage est entièrement inertée sous azote pour réduire l’oxygénation lors des mises en bouteilles.

25,00 €

La bouche déroule sa grande complexité et son remarquable équilibre dans une délicate structure tannique.

L’influence du schiste sur la syrah procure un vin structuré et équilibré, minéral qui en font une cuvée unique.

Nos plus belles parcelles de syrah servent à élaborer cette cuvée.

Robe rubis intense, nez intense et délicat aux arômes de violettes et de fruits noirs.

Sa structure tannique est soyeuse.

Des notes de cacao, de réglisse et de café amplifient le bouquet final.

Accords : viandes rouges, viandes blanches mijotées ou en sauce, gibiers (pas trop forts on vous dit), bœuf ou un magret de canard.

15,00 €

Rubis profond aux reflets violacés dans la jeunesse.

Nez charmant et profond avec une belle intensité d’épices, de fruits rouges de cassis et de mures bonifié par l’élevage qui amplifie la complexité aromatique de cette cuvée.

Minéralité, équilibre, tannins serrés et suaves, superbe longueur en bouche qui se prolonge sur des notes de cacao, café, réglisse et de fruits rouges caractérisent cette cuvée.

Accords : viandes rouges, viandes blanches mijotées ou en sauce, gibiers (pas trop forts on vous dit), bœuf ou un magret de canard.

12,00 €

Robe jaune citron avec une belle intensité aromatique florale et de fruits à chair blanche et de fruits exotiques.

Équilibré et minéral, note de pierre à fusil et de silex sublimé par une légère note floral de verveine et de tilleul portées par des touches de fruits exotiques et d’agrumes.

Accords : Fruits de mers, poisson, fromage, apéritif

12,00 €

Robe rubis profond, un nez expressif et tendre de fruits rouges et d’épices légèrement poivré, minéral, franc avec une élégante trame tannique qui renforce la sensation de fraîcheur de complexité et d’équilibre.

Accords : viandes rouges, viandes blanches mijotées ou en sauce, gibiers (pas trop forts on vous dit), bœuf ou un magret de canard.